Clara et les études.

12 déc. 2017

Hello mes petits chats en sucre (désolée pour ce terme bien trop niais mais à la fois bien trop mignon). Aujourd'hui je reviens sur vos écrans pour vous parler d'un sujet qui va peut-être être réberbatif pour certains mais qui je pense, peut en intéresser : les études. Aïe, ce mot pique un peu. J'ai décidé de vous parler de mon parcours scolaire puisqu'il est assez atypique et pour vous montrer qu'il n'est pas si grave de ne pas avoir une voie toute tracée. 

Tout d'abord, il faut savoir que je n'ai jamais (et encore le mot est faible) été une grande bosseuse. J'ai souvent été inattentive en classe, dans mes pensées, rêveuse en somme. J'ai toujours fournit le minimum syndical et je n'ai jamais essayé de donner le meilleur de moi-même dans mes études. Par ce que tout le monde a les capacités pour réussir encore faut-il les exploiter. J'ai toujours eu une logique qui m'est propre, c'est-à-dire très éloignée de la logique universelle et c'est pour ça que moi et les maths, ça ne l'a jamais fait. Mais quand je dit jamais, c'est jamais. Depuis que j'ai appris à compter jusqu'à maintenant, j'ai détesté les maths. En étant petite j'ai voulu faire pleins de métiers comme beaucoup d'entre nous je pense : décoratrice d'intérieure, monitrice d'équitation, vétérinaire... En sortant du collège je voulais me diriger vers le design et j'ai donc tenté d'intégrer un lycée qui proposait un BAC arts-appliqués. Encore une fois, je ne me suis pas assez impliquée dans le projet et par mes notes et ma motivation, je n'ai pas été prise. 


Du coup je ne savais pas quel bac faire, la seule chose qui était claire c'était : pas de bac S. Je me suis donc tournée vers un bac technologique et attention, certains vont rire, un bac STMG. Je voulais d'ailleurs en profiter pour dire une chose haut et fort : non, ce n'est pas une honte de faire STMG. Je vois des tonnes de gens se moquer de cette filière, poster les exercices du bac pour la descendre gratuitement. Il faut bien comprendre une chose : une filière technologique est une filière technologique, une filière générale est une filière générale. On apprend tout simplement pas les mêmes choses et le but derrière n'est pas le même. Alors oui les exercices de maths, d'histoire etc sont plus faciles que ceux des filières général mais en même temps le fond d'STMG c'est les matières technologiques qui sont par exemple, le droit, le management, l'économie pas les maths. Personnellement je suis très fière d'avoir ce bac et je le défend dés que je peux. Après, j'ai été mal orientée puisque je ne me suis pas du tout dirigée vers des BTS et métiers qui découlent de ce bac. Au final j'ai eu mon BAC avec mention assez-bien (j'ai pas souvent l'occasion de le placer alors...) malgré une scolarité au lycée toujours et continuellement bancale.


img3